Alti Sports
Av. des jeux Olympiques
73620 Les Saisies
Tél. : +33 (0)4 79 39 98 18
Fax : +33 (0)4 79 39 98 18
contact@alti-sports.fr
Début
Jour
Soignez votre condition physique

Tous les coach sportifs sont unanimes : il ne faut pas se lancer dans une activité aussi intense brutalement ! Pour éviter tout accident, il est conseillé de se préparer physiquement au moins deux mois à l’avance. Une fois sur les pistes, il y a aussi des petits gestes à adopter pour être encore plus en forme ! Et, enfin, à la fin d’une journée de ski, les professionnels ont également des petits conseils pour éviter les courbatures.

Avant de partir aux sports d’hiver

François Devallière, coach sportif, dispense des cours de préparation progressive aux sports d’hiver. Pour lui, l’essentiel de la préparation physique repose sur le ressenti et la réactivité. A l’aide d’un core-board (plateforme instable) ou d’une balle Pilates on cherche les muscles stabilisateurs profonds du corps (abdos, périnée, fessiers), on apprend l’équilibre et à déverrouiller les articulations.

Pendant les sports d’hiver

Une fois sur les pistes, les skieurs ont tout intérêt à se réserver quelques minutes d’échauffement. Ces petits exercices associés à un massage à l’huile d’arnica, très prisée par les sportifs de haut niveau, réduisent considérablement les risques de claquage musculaire et de courbatures. Conseil : massez vos jambes du bas vers le haut, dans le sens du retour des nœuds.

A la fin de la journée

Quelques minutes de stretching ne seront pas de trop après une bonne journée passée sur les pistes ! Un massage drainant pour éliminer les toxines responsables des courbatures est également recommandé. (source:magicmaman.com)



Protégez votre peau et vos yeux

Que l’on passe ses vacances d’hiver à faire du ski à la montagne ou sous les tropiques, le soleil et ses rayons UV hautement cancérigènes pour votre peau vous guettent. Apprenez à les apprivoiser en suivant les recommandations de l’Institut national du cancer.

Séjours à la neige

1) Appliquez à plusieurs reprises dans la journée de la crème solaire et du stick à lèvres haute protection (FPS 30 minimum).
2) N’oubliez aucune des zones les plus exposées, soit en plus du front et des joues : le nez, les oreilles, les lèvres, le cou.
3) Portez un bonnet pour protéger sa tête du soleil.
4) Portez des lunettes de soleil bien enveloppantes ou de type masque avec filtre anti-UV norme CE, de catégorie 3 ou 4.

Les UV dans l’oeil

Les ultraviolets ne sont pas seulement dangereux pour la peau. Ils le sont également pour les yeux, voire beaucoup plus ! Le " coup de soleil sur l’oeil " existe ! L’Association nationale pour l’amélioration de la vue précise qu’un tel coup de soleil " peut immédiatement provoquer une ophtalmie (brûlure de la cornée) et qu’il ne faut pas plus de deux heures pour que celle-ci soit endommagée ". La mise en garde est très sérieuse si nous voulons préserver notre capital visuel, surtout que les expositions prolongées sans protection peuvent aussi entraîner des lésions à long terme avec par exemple un risque accru de cataracte et de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Le port de lunette de soleil s’impose

A quels critères doivent répondre vos lunettes de soleil pour une protection efficace ?
1) Des verres filtrants et polarisants en polycarbonates. Ce sont les seuls à filtrer 100% des UV et à diminuer la réverbération.
2) Des verres à la mélanine synthétique. Ils permettent de stopper la lumière bleue, laquelle est plus nocive encore que les UV.
3) Des verres adaptés au type d’exposition et au type d’activité. (source:e-sante.fr)



La bonne tartiflette

Ingrédients (pour 5/6 personnes) :
- 1 reblochon et demi (deux pour les gourmands)
- 1,2 kg de pommes de terre
- une grosse tranche de jambon fumé coupée en dés (ou bien des lardons découennés ou des dés de bacon)
- 500 g d’oignons
- 40 cl d’Apremont ou autre blanc de Savoie sec (facultatif, mais donne plus de goût)
- sel et poivre

Préparation :

Faites cuire les pommes de terre avec leur peau. Epluchez-les et coupez-les en rondelles.

Emincez les oignons puis faites-les revenir avec un peu de beurre. Une fois dorés, y ajouter le jambon (ou les lardons), ainsi que les pommes de terre. Laissez mijoter 15 mn.

Si vous utilisez du vin blanc, c’est le moment de l’ajouter. Salez un peu, poivrez, laissez les pommes de terre s’imprégner du vin blanc quelques minutes avant de transférer le tout dans un plat à gratin.

Grattez au couteau les reblochons , coupez-les en 2 dans le sens de l’épaisseur et posez les sur les pommes de terre.

Faites cuire à four chaud (220°C) pendant 20 à 30 mn. Servez avec une salade verte, voire quelques tomates, juste assaisonnées d’un peu de vinaigre d’échalote.



Sports d’hiver écolo

Voici des conseils pour passer un séjour écologique aux sports d’hiver :

1. Allez à la montagne en train ou en bus et oubliez votre 4 x 4 diesel.

2. Choisissez la bonne station grâce à l’éco-guide des stations de montagne. Ce nouveau guide a été réalisé à partir de 3 questionnaires en direction des mairies, sociétés de remontées mécaniques et offices de tourisme. 80 stations françaises et 10 stations internationales y ont pris part et ont pu ainsi être évaluées au niveau de leur engagement en matière de développement durable.

3. Soleil et après soleil : choisissez des produits écologique pour vous protéger : des crèmes solaires bio, des laits après soleil qui ont l’avantage d’utiliser des filtres minéraux et non toxiques que vous pouvez appliquer sans crainte sur votre peau et celle de vos enfants.

4. Faites le choix du bon matériel et les marques qui font des efforts. Les matériels de montage sont en général plus le royaume de la technologie que de l’écologie. Pourtant, qu’il s’agisse d’équipements ou de textiles, il existe un Eco Guide du Matériel de Montagne (skis, combinaisons...) selon le modèle du guide des stations.Developpement durable article
Ce guide est, lui, structuré en 12 critères d’évaluation, répartis en 3 thématiques : social, environnement et éco-conception.

Selon les marques ou le matériel choisi les impacts environnementaux et sociaux peuvent être en effet différents ! Pour réduire ces impacts, Mountains Riders propose la règle des 3 R : Réparons, Réutilisons, Recyclons avec des gestes simples.

5. Entretenez convenablement votre matériel pour allonger sa durée de vie : Virus ski et Phenix snowboards proposent un service de réparation hors Service Après Vente, ce qui permet de faire durer vos matériels plus longtemps. (il existence une garantie longue : Virus skis (2 ans), Liberty skis (3 ans)).

6. Louez plutôt qu’acheter : vos matériels ne dormiront pas dans l’armoire une grande partie de l’année mais servent vraiment, ce qui correspond à une meilleure utilisation des ressources naturelles et de l’énergie.

7. Privilégiez les circuits d’occasion.

8. Recyclez le matériel usagé : On envoie 1500 tonnes de skis usagés à la poubelle par an or ces matériels fait de résines, de produits synthétiques ne sont quasiment pas recyclables. Pourtant conscientes des enjeux environnementaux (et d’image…), certaines entreprises, spécialisées dans la fabrication de vêtements de sports en montagne, proposent des produits faits à partir d’« éco-fibres » (bouteilles en plastique recyclées, coton biologique, laine sans chlore, chanvre, polyester recyclé, etc.).
La plus connue et, sans doute la plus investie, est la marque californienne Patagonia qui propose par ailleurs un programme de recyclage de ses vêtements et consacre 1 % de son chiffre d’affaires à la protection et la restauration de l’environnement. D’autres marques se sont également engagées dans une démarche environnementale comme Lafuma ou Kanabeach, qui propose une gamme de vêtements en chanvre biologique. Developpement durable articleMoins connues : les entreprises qui utilisent du bambou ou du bois certifié ( label FSC) et des techniques écologiques dans la fabrication de skis ou snowboard (Venture Snowboards, Arbor Snowboards) ! Citons également les marques Clone, Zag skis, Phenix, Elan, Primus, Envao, Polartec, ...

9. En station, exigez de vos chauffeurs de bus qu’ils coupent leur moteur à l’arrêt.

10. Logement : réclamez une bonne isolation pour ne pas chauffer les sommets ainsi qu’un tri sélectif. Ne perdons pas les bonnes habitudes prises en ville ou à la maison.
sources : www.consoglobe.com